Une île, des pensionnaires, un cimetière ...
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand les grands esprits se rencontrent [suite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Admin
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 24/09/2011
Age du personnage : 22
Localisation : the Island of Madness


dossier médical
Age: 27 ans
Statut: Gardien des Enfers
Particularités ou description physique rapide:

MessageSujet: Quand les grands esprits se rencontrent [suite]   Dim 19 Fév - 9:39

La marche jusqu'à l'infirmerie fut longue et laborieuse, mais ils y parvinrent tous les deux. C'était particulièrement difficile pour Ulrich, que sa jambe blessée handicapait à chaque pas, mais il sentait le soutien de Viken qui l'aidait à chacun de ses pas. Chacun s'appuyant sur l'autre, la marche fut moins difficile, même si l'infirmerie était relativement éloignée de l'espace d'entraînement. Mais, au fond, cela ne le dérangeait pas tant que cela. C'était là leurs premiers moment en tant qu'amis, même s'ils se faisaient dans la douleur, pourquoi ne pas en profiter, en quelque sorte? Ils arriveraient bien assez tôt, et même si la barrière Directeur-Détenu semblait avoir disparu entre eux, elle devrait bien se reformer à un moment ou à un autre, même si ce n'était que de manière superficielle, pour les autres.

Ce ne fut qu'au bout d'un long moment que Ulrich ouvrit la porte de l'infirmerie déserte. Le médecin de garde devait sans doute être en tournée parmi les détenus, il reviendrait bien assez vite. S'avançant ensemble jusqu'à l'un des lits, Ulrich usa de ses dernières forces pour aider le Pantin à s'allonger. Le Gardien des Enfers n'avait bien sûr pas fait d'études de médecine, mais il en savait assez pour opérer les premières soins, en attendant que le personnel soignant ne prenne le relais.
Ce n'est qu'à ce moment que Ulrich commença à se préoccuper de ses propres blessures. Jetant sur le dossier d'une chaise son long manteau militaire qu'il avait récupéré après le combat, et qui déjà s'était teinté de rouge en de nombreux endroits, il observa scrupuleusement ses blessures au corps, et celles à la tête devant un miroir.

Il n'était certes pas beau à voir. Le sang avait collé dans ses cheveux, et en cherchant la blessure du bout des doigts précautionneusement, elle était de belle taille. Son nez cassé le faisait assez mal, mais c'était loin d'être son problème le plus important. Sa jambe, par contre le faisait atrocement souffrir, et il se doutait qu'il ne pourrait pas marcher sans béquilles pendant au moins quelques semaines. A cette simple idée, Ulrich ne put s'empêcher de pousser un léger soupir. Il avait déjà assez de mal comme ça à se faire respecter des détenus, si en plus il montrait qu'il avait été blessé...Ca ne risquait pas d'être bon pour lui. Il pouvait envoyer au tapis à mains nues à peu près tous les détenus de la prison, béquilles ou pas, mais tout de même... Tout ici était une question d'image, de réputation, surtout quand on parlait de celui qu'on surnommait le Gardien des Enfers...

Décidant de cesser de penser à cela pour le moment -il aurait bien le temps de s'en faire du souci plus tard-, Ulrich reconcentra toute son attention sur Viken étendu sur le lit. Farfouillant quelques instants dans les différents placards de l'infirmerie, il trouva ce qu'il fallait en tout premier lieu pour panser sa blessure à la tête. Il se plaça au niveau de Viken avec un linge mouillé, au moins pour nettoyer tout le sang qui, comme pour lui, lui poissait les cheveux et l'empêchait de mieux voir sa blessure. Usant de désinfectant, il s'en servit pour désinfecter la plaie avant d'en faire un bandage serré autour de sa tête.

-Voilà, c'est tout ce que je peux faire pour l'instant, un médecin te fera des points de suture, mais au moins ce sera suffisant en attendant. Ils te remettront aussi ton bras en place, si tout va bien tu devrais vite pouvoir t'en servir normalement assez vite.


Et Ulrich parvint même à lui adresser un sourire, un sourire qui se voulait rassurant. Après tout, pourquoi aurait-il à s'en faire?
C'est alors que sa blessure à la tête se rappela vraiment à lui, et il fut pris d'un vertige. Pour ne pas tomber au sol, il s'agenouilla devant le lit, se tenant la tête à deux mains. Alors qu'il ne voulait surtout pas déranger Viken, qui avait autant besoin que lui, voire plus, de soins,il posa un bras replié sur le drap et posa sa tête dessus, occupant un tout petit bout du lit. Il passa son autre bras sur sa tête, sa main dans les cheveux au dessus de sa blessure. Très vite il sombra dans l'inconscience, quelque part à mi-chemin entre le sommeil et l'évanouissement. Son corps était épuisé mais son âme était presque apaisée, pour la première fois depuis des années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quand les grands esprits se rencontrent [suite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les grands esprits discutent des idées ; les esprits moyensdiscutent des événements ; les petits esprits discutent des gens. | PV Helvia
» Les grands esprits se trouvent toujours [Pv Carl/Iosa/Vindi]
» Quand deux grands karatekas se tape dessus, ...poussez vous
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Island of Madness :: La prison :: Bâtiment B : Cantine, infirmerie, sanitaires ... :: Infirmerie-