Une île, des pensionnaires, un cimetière ...
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Garalt O'Leary Criminel à grande gueule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 26/11/2011


MessageSujet: Garalt O'Leary Criminel à grande gueule   Sam 26 Nov - 2:48

Garalt O'Leary



Nom : O'Leary
Prénom : Garalt
Age : 26 ans
Sexe : Homme
Nationnalité : Irlandais
Rang : Criminel rebelle




DOSSIER APPROFONDIT


Description Physique

Un homme qui semble tout à fait ordinaire, au cheveux brun et aux yeux gris bleu, dont la barbe de quelques jours n‘a pas été faite. Cette allure un peu laissé aller et provenant des très fond de l’air « Peace and love » lui colle à la peau. Ses cheveux sont en bataille la majorité du temps et lui retombe sur le visage comme à un bouvier anglais pour cacher ses yeux. Le criminel mesure un peu plus d‘un mètre quatre-vingt et à un poids santé. Loin d‘être un homme qui s‘entraine dans les gym, il n‘est pas squelettique non plus, un type mignon sans plus. Ont peut facilement distinguer ses muscles si on les cherches, mais il est rare qu‘il s‘exhibe, préférant la lourde couverture pour y dormir entouré chaudement. Des mains larges et calleuse comme un lui vient de ses premières jobs et elles n’ont pas beaucoup changées depuis.

Loin de se privée de la vie, il semble toujours un peu rêveur et taciturne. Pourtant, sa bouche souriante et un rien moqueur appartient à celui qui parle pour s‘entendre. Aimant mordre dans toutes les chairs, il a lui-même quelques morsures. Au bras, une grande cicatrice part du milieu de l‘avant bras pour aller jusque dans la paume de sa main gauche. Ce n‘est ni beau, ni agréable à toucher et c‘est uniquement grâce au modernité médical qu‘il a encore son bras. Cette blessure est encore restante et pour plus de sureté un bandage lui entour le bras et la main. Il a une cicatrice à l’oeil gauche et depuis le contour de cet oeil est insensible. Dans les grands froids ou les moments plus difficile, l’oeil s’embrouille et laisse couler l’eau salée.

Son visage hypocrite est un fameux comédien, néanmoins son corps est rendu limité... Des chaines, ce n’est pas toujours très commodes.



Description Mentale

Comme tout criminel, Garalt n’est pas le premier sur la liste du Père Noël. Pourtant, personne dans son entourage « légal » n’aurait pu dire qu’il était l’auteur d’autant de méfais. On le considère dans la vie de tous les jours comme un paresseux gentil qui fait des efforts et rêves d’utopies, qu’il n’a pas vraiment de talent et qui est intéressé par tout, un homme qui cherche encore à se découvrir. N’ayant ni femme ou enfant à son actif, on le voyait comme un irresponsable qui aime les fêtes et qui a dû mal à garder ses emplois plus d’un an. C’est du moins ce qu’on pensait de Garalt l’innocent..

Le criminel utilisait l’homme que tout le monde pensait qu’il était pour disparaitre de son job, ne pas répondre aux téléphones sans que personne ne s’inquiète et finalement continuer d’aller manger chez sa mère sans avoir peur que cette dernière se fasse tirer par un compétiteur. Oui, le criminel Garalt aime ses parents et sa soeur. Il se dit capable d’avoir les mêmes sentiments que tous les autres.

Alors que cet arrogant à la réplique facile dans son travail, il est loin d’être un paresseux. Courant deux heures chaque jours avant son arrestation, il calculait tout ses allers et retours, prenait le temps qu’il fallait pour ses fraudes qui pouvaient prendre plusieurs mois de préparation. Minutieux et persévèrent, il travaillait toujours en équipe, mais il n’avait jamais entièrement confiance. Ignorant s’il est sociable seulement pour avoir les avantages que cela lui amène ou parce qu’il aime vraiment les gens de sa race, il arrive à être empathique avec les gens... Comprenant ce qu’ils vivent, sans vouloir le vivre.

Il sait qu’il n’est pas quelqu’un de bon et l’accepte entièrement. Préférant que les autres souffre à sa place, il n’a jamais hésiter à tuer otages ou détruire la vie de quelqu’un. Il n’arrive pas à trouver de plaisir sadique là-dedans, mais les réactions qu’il trouve exagérées ou anormales sont à son avis « splendides ».



Histoire

Né dans une famille modeste, Garalt était un bébé goinfre -c‘est du moins ce que sa mère lui disait sans arrêt- et très gras. Un porcelet déguisé régulièrement en poupée obèse et fleurie. Le temps de l’innocence fini rapidement, à sept ans le garçon volait déjà dans les magasins dans le but hasardeux de faire attraper quelqu’un d’autre pour son crime. Rarement intéressé par les larcins, il s’exaltait devant la réaction outrée des autres. Toutefois, avant ses dix ans il cesse, car trop dangereux de se faire attraper. À l’école, le jeune prodigue avait des notes lamentables sauf aux cours de science où il se tenait en tête sans être jamais le premier. Il a fait ses cours jusqu’au début de l’université où il a tout abandonné sans autre raison que les fêtes et l’alcool.

En vérité, Garalt était entré depuis ses dix-sept ans dans un groupe de pirate informatique. Il se fait de l’argent, des contacts, du plaisir à trouver des moyens alternatifs de briser ce que des gens s’entêtaient à protéger. Après deux ans, il arnaque un gang de trafiquant d’information et en échange de multiples informations il se joint à eux. On lui apprend comment s’adresser à la populace normale pour se renseigner ou qu’on lui fasse confiance. C’est du haut de ses dix-neuf ans qu’on lui montre à séduire sans se bruler le coeur. Il tombe malheureusement amoureux d’une policière qui recherchait son groupe. Il ne lui avoue jamais ses sentiments, préférant continuer sa route et apprendre d’avantage.

À ses 24 ans, il rentre dans ce qu’on nomme une Triade. Pour eux, il n’était qu’un accessoire, le type pas dangereux près de la machine à café qui appelait sa mère le mercredi matin pour promettre d’être la fin de semaine suivant... Et remettre le rendez-vous encore une fois. Pourtant, il s’approchait très près de celui qui allait être son agent de liaison. Un homme dans la quarantaine avec une vie de famille rangée et dont son plus grand problème dans la vie -mis à part celui de peut-être un jour finir en prison- était la crise d’adolescence de sa fille. Garalt jugeait qu’il avait une vie banal de criminel... Et en était heureux. Sans chercher à s’élever trop vite, car déjà il trouvait rapide sa route en criminalité, il rencontre une équipe de fraudeurs tous plus originaux les uns que les autres. Tombant rapidement et en grand amour avec la soupe aux pois d’un d’entre eux, il se trouve être un homme de leur équipe.

Cette soupe lui coute sa liberté, car près d’un an après être rentré dans le groupe. Ils tombaient sur une commande spécialement difficile et risqué. Ils devaient aller chercher à même le pentagone une liste de noms et de code pour les revendre. Il eut un problème avec leur logiciel et personne ne voulait aller risque sa peau à réparer le programme, car cela signifiait de rester pendant trois minutes à découvert... Pour rire, ils avaient inventé une façon intriguant de tirer à la courte paille. Ils mettaient une bille de plastique dans la soupe et on servait la le potage... Celui qui avait la bille devait se risquer. Garalt a été le désigné et la suite vous devinez: découvert, recherché, capturé, interrogé et jugé. Garalt a vécu près d’un an dans une prison à sécurité maximale de son pays alors que son procès se déroulait. On l’a ensuite remis aux mains des États-uniens. Ces derniers n’ont pas été long à l’envoyer directement sur une île où on lui promettait l’enfer. Pour lui l’enfer était déjà présent: Aucun math de soccer, aucune flics sexy et aucun porridge maternelle.



LA VÉRITABLE FACE DU MONDE



Comment avez vous découvert le forum ? : top site

Une remarque ? : Bonne ouverture ^^

Code : [Validé par le Directeur!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin
avatar

Messages : 115
Date d'inscription : 24/09/2011
Age du personnage : 22
Localisation : the Island of Madness


dossier médical
Age: 27 ans
Statut: Gardien des Enfers
Particularités ou description physique rapide:

MessageSujet: Re: Garalt O'Leary Criminel à grande gueule   Sam 26 Nov - 10:10

Bienvenue bienvenue bienvenuuuuuue o/ *content d'avoir un nouveau détenu*
Et bien, très bonne fiche, style fluide et concis, aucune incohérence...Te voilà validé!
Tu peux faire une demande de RP, de logement...etc
Et bon jeu parmi nous♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 26/11/2011


MessageSujet: Re: Garalt O'Leary Criminel à grande gueule   Sam 26 Nov - 13:26

Merci pour la validation m'sieur Directeur Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
• Contenu sponsorisé •






MessageSujet: Re: Garalt O'Leary Criminel à grande gueule   

Revenir en haut Aller en bas
 

Garalt O'Leary Criminel à grande gueule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Island of Madness :: Administration :: Les Présentations :: Dossiers Validés-